Sélectionner une page

Une deuxième fleur qui confirme l’ambition environnementale de la ville

Le 24 novembre dernier, la cérémonie officielle de remise des diplômes de la labellisation des Villes et Villages Fleuris des Hauts-de-France confirmait la deuxième fleur obtenue par Lens.

La seconde fleur de la ville

En juillet 2016, les membres du jury du label Villes et Villages Fleuris était venu à Lens. Accompagnés par le service Environnement et Cadre de Vie, ils étaient allés sur différents sites de la Ville pour observer les efforts faits par la collectivité en matière d’environnementale. Mail piétonnier avec les plantations d’arbres de la rue Jean-Létienne, jardin de la faculté des sciences Jean-Perrin, jardins partagés de la Grande résidence ou encore l’école Cauche avaient été au programme ce jour-là.

Car ce label qui prend en compte le cadre de vie ne relève pas juste des plantations dans les villes. Dans sa notation, le jury prend également en compte l’état des routes, les bâtiments construits en prenant en compte le développement durable, le mobilier urbain, l’affichage publicitaire, les pistes cyclables etc.

Persévérer les efforts pour cette année

Si le jury passe tous les deux ans (et donc reviendra cet été 2018), la Ville de Lens continue ses efforts pour garder cette deuxième fleur voire pour en gagner une troisième (sur quatre possibles). Différents projets plaident pour cela : aménagement du square Choquet pour le printemps 2018, travail en concertation sur le site Tételin (mise en place de tables pour pique-niquer, mobilier pour faire de l’exercice physique), développement du site Chico-Mendes derrière le stade Leclerq (après des premières plantations avec les enfants en 2016 et 2017).

La Ville de Lens compte quelque 30 000 arbres. Erables, platanes, tilleuls sont les plus importants. Au niveau des plantes, on trouve beaucoup de vivaces (iris, géranium, plante graminée etc.). Il y a également des plantes rares comme par exemple sur le site Tételin.