Informations pratiques pendant le confinement

Circulation en ville - les règles mises en place par le gouvernement

Ce mardi 17 mars à midi, un confinement strict va débuter pour les Français et ce pour au moins deux semaines. Le but est de limiter au maximum le déplacement des personnes pour lutter contre la propagation du coronavirus.

Pour justifier leurs déplacements, les Français devront donc présenter un document attestant sur l’honneur le motif de leur sortie, sous peine d’amende.

La dérogation permet de sortir dans cinq cas :

  • Pour les déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle, lorsqu’ils sont indispensables à l’exercice d’activités ne pouvant être organisées sous forme de télétravail (sur justificatif permanent) ou déplacements professionnels ne pouvant être différés ». Un justificatif devra être fourni par l’employeur et être présenté avec l’attestation de sortie.
  • Les déplacements pour effectuer des achats de première nécessité dans des établissements autorisés (les commerces alimentaires restent ouverts).
  • Les déplacements pour « motif de santé » (les cabinets de médecins et pharmacies restent ouverts)
  • Pour « motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes ».
  • Les déplacements brefs, à proximité du domicile s’ils sont liés « à l’activité physique individuelle des personnes, à l’exclusion de toute pratique sportive collective, et aux besoins des animaux de compagnie ».
  • Convocation judiciaire ou administrative.
  • Participation à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative.

Les infractions aux dérogations seront sanctionnées par une amende de 135 euros.


Attestations à télécharger