La Compagnie du Reste ici vous tend la main dans leur nouveau spectacle

Ce ne sont pas des histoires à faire peur mais quelques situations de petites craintes qui nous hantent ou de grandes frousses, voire de terreur. Des frayeurs à raconter faisant appel à un humour grinçant, frisant l’absurde. Petites ou grandes, brusques ou lancinantes, peu importe le motif, que l’on soit trouillard ou bravache, prudent ou inconscient, les peurs sont toujours là, en chacun de nous et nul ne peut y échapper. En trame de fond des portraits incisifs allant de l’anxieux à l’effarouché, du pleutre au timide, du lâche à l’inquiet. Mosaïque de petits miroirs nous renvoyant notre image intérieure ou celle de personnes que l’on croit connaître ou avoir connues. Des gens du Nord nous font revivre des angoisses d’enfance, les affres du quotidien des adultes, les instants d’épouvante qui ont marqué cette région. Les récits utilisent leurs mots simples, leur vocabulaire, leurs expressions spontanées, leur langue endogène. Ils s’exprimaient ainsi et c’est ainsi que c’est conté.


Textes et décors : Christiane Calonne et Jacques Dupuich
Mise en scène : Jacques Dupuich
Paysage sonore : Christiane Calonne
Régie : François Cordonnier, Eric Michel, Régis Vandenberghe
Durée 1 h 15
Public à partir de 10 ans

Vous serez en bonne compagnie le 22 mars

La Compagnie du reste ici, forte de rencontres, de témoignages, d’engagements et de partenariats artistiques avec divers publics, propose des créations issues d’un travail d’écriture et de recherche entre humour et poésie, entre burlesque et tragédie. La Compagnie du Reste ici a été créée à l’initiative de quelques natifs du Nord de la France, quelques utopistes soucieux de ne pas limiter l’expression de la langue picarde à un mode d’expression folklorique ou passéiste et traditionaliste ni de la cantonner à la grivoiserie et la rigolade. La Compagnie du reste ici ne peut se résigner à voir le Picard servir une représentation caricaturale et outrancière dont sont victimes les individus résidant ou étant originaires de sa région. La Compagnie du Reste ici se range auprès de ceux qui sont sensibles à l’émotion que cette langue dégage et c’est dans cette langue qu’elle a pris le parti de traiter de sujets urgents de la société. C’est une langue souvent considérée comme une langue de « classe » mais c’est ainsi que s’expriment les héros de « saisissemints » La Compagnie du Reste ici, fidèle à son cap, continue de défendre une expression exigeante tant dans la forme que pour les sujets traités et poursuit ses objectifs d’explorer de nouveaux modes de création.

Informations pratiques

Vendredi 22 mars
à 20h

Théâtre le Colisée,
rue de Paris

  • Tarif : 10€
  • Tarif réduit : 7€
  • Tarif jeune : 5€

03 21 28 37 41